Chapitre 1 A : L'histoire de la cinquième dynastie

Aller en bas

Chapitre 1 A : L'histoire de la cinquième dynastie

Message  Nathanaël von Grenat le Sam 19 Avr - 18:52

L’ère Proto Monarchique

A cette époque, on ne pouvait pas définir ces terres de royaumes, les peuples vivaient dans des petits villages éparpillés par-ci, par-là. Rivières, forêt, montagnes, mers et déserts, les séparant. Il n’y avait ni prince, ni roi, seuls des ducs et duchesses. Leurs contrées perdues ne vivaient que de pêches, d’agricultures, de chasse et d’échanges commerciaux. Ils ne savaient ni lire, ni écrire, écoutant les sages paroles des moines. Les seuls hommes après les chefs de villages, pouvant enseigner à travers les manuscrits. Les villages ne dépassaient pas les deux cents villageois. Leurs bâtisses étaient construites avec le matériel qu’on pouvait trouver sur place. Les demeures proches de mer en bois, les habitats des terres en brique et celle des montages à même la roche.

Les villageois étaient hyper religieux et ne comptaient que sur leurs divinités pour subsister. Fä, déesse de l’eau et Thö, Dieu de la nature : Ces deux mythes étaient souvent priés par les peuples agricoles et marins. Leurs suppliant d’apporter richesse et fertilité. Dans les sculptures, on les symbolisait par un jeune couple vêtu d’un simple drapé, entouré d’eau et de lianes en fleurs. Les écrits les décrivent comme pur et sage. Et cela, tans que Sylphil , dieu du vent, ne se mêlait pas de leurs amours. Lorsqu’un tsunami, une tornade d’eau, voire de forte rafale de vent, ravageaient les villages, on déclarait que c’était les foudres entre Fä et Sylphil. Bon nombre de chapitres racontent que Sylphil provoquait des guerres, sous le conseil de Démétris, dieu du feu. Ce dernier cherchait à tout prit à assécher les terres que les deux chérubins avaient créées par leurs amours. C’est pour cela, qu’il aida Sylphil, lui proposant d’unir vent et feu pour terrasser l’Eden. On dit aussi qu’il avait un frère, au nom de Keös, qui apportait la maladie et le malheur. Lorsque la peste envahit les terres du milieu, on hurla leurs noms, leurs suppliants de cesse cette barbarie. Sylphil est souvent dessiné comme étant un archet, dont sa chevelure n’est autre que des plumes. Une flèche pointée en direction du ciel, l’air arrogant. Démétris lui se voit souvent dessiné comme un homme androgyne, séduisant, dénudé, sa chevelure flottante très des flammes dansantes. Un long fouet enroulant son corps, tel un serpent menaçant. Quant à son frère, aucun dessin, mais de simples passages macabres. Certains affirmaient que ce dernier était le symbole des barbares venant piller les villages.

On raconta qu’une guerre s’abattit, se propageant sur chaque village. Une cavalerie sanguinaire assassinait, pillait et réduisant à l’état de cendre chaque demeure se trouvant sur leur chemin. Bon nombre de duc et duchesse périrent, autant que leurs habitants. Le feu ravageait, le sang s’écoulait et la famine dévorait l’âme des vivants. Pourtant, quatre d’entre eux, provenant de contrée lointaine, formèrent une armée. Dans un chapitre, on souligne que les divinités observaient la progression de cette résistance. Elles finirent par leur apporter leur soutien, offrant à chacun d’entre eux une pierre. Celle-ci apporta à chacun une faculté élémentaire. Ils virent à l’encontre de leurs chefs, écrasant son armée. Une fois leur maître exécuté, la paix revint. Dus moins, ils dirent user de leurs pouvoirs pour rétablir l’équilibre de la nature. Bras dans les bras, avec le soutien des survivants, ils rebâtirent des villes plus fortes face à l’ennemi.

Naissance des royaumes

Altaïre, Utopia, Agua et Terra naquirent sous le règne de jeunes héros. Chacun devint roi/reine. La première ville obtint la pierre de Sylphil, la seconde la pierre de Démétris, la troisième celle de Fä et enfin la dernière de Thö. La Terre fut divisée en quatre. Les royaumes des cieux : Altaïre. Les terres du milieu à Utopia. Les côtes océaniques à Agua et enfin les montagnes fertiles à Terra. En plus d’être dédié à une des divinités, chacun développa sa capitale de manière différente. Le roi d’Altaïre par le vent créa la technologie. Celui d’Utopia forgea les armes et défenses. La Reine d’Aqua rendit fertile ses terres et enfin le roi de Terra apporta la richesse, créant l’argent via ses pierres précieuses.

Les quatre monarques en ces temps, échangeant sans contrainte leurs richesses. Tout cela par des commerces arrangés entre eux. Chaque ville devenait plus belle et s’agrandissait à fil des temps. Les paysans virent peu à peu rejoindre les capitales, afin de travailler pour leur héros. On commença à enseigner aux enfants la lecture et l’écrire. C’est ainsi qu’une hiérarchie se dressa : Duc/duchesses nommé Juge, nobles, bourgeois, courtisant, villageois. Chaque peuple avait sa propre armée, préparée face à une quelconque attaque de ennemie. Leurs héros, furent appelés Monarques ou « réincarnation d’une des divinités ». On ajouta au nom de famille, celui de la divinité, ce qui agrandit la croyance des habitants. On ne les voyait plus comme des êtres humains, mais des dieux lotis sur terre afin d’apporter le bien sur Terre.

La haute monarchie

D’héritier en héritier, le monarque se devait d’offrir sa pierre au premier héritier, dès sa majorité. Très tôt, il est soumis à une formation rude et autoritaire. Il apprend à lire, écrire, à connaître absolument toutes les tables de lois. On l’apprend aussi à manier une arme, à défendre son peuple et surtout à ne jamais révéler où il cachera sa pierre précieuse. Bon nombre de riches nobles ou duc jalousent sa majesté et ne s’arrêteraient devant rien pour obtenir la pierre de la divinité. Après tout, seul le monarque dispose d’un pouvoir, pourquoi pas le peuple ? A seize ans, il monte au trône et se fait nommé « monarque » après les festivités du couronnement. C’est après cela qu’on lui remet la pierre, dans le plus grand des secrets. Seul son père la lui offre.

Malgré ses marges de sécurité, cela n’empêcha pas à des membres de la famille ou proche du roi, de voler la pierre provoquant un coup d’État. Généralement, le monarque déchu était exécuté ou torturé jusqu’à sa mort, si ce n’était déjà par planifié avant. Il arrivait aussi que la reine ne soit pas fertile et que l’héritier d’une cousine ou tante se voie monter au trône. Des fois aussi, ce fut le roi qui décéda sans héritier. Dû sans doute à diverse malade ou attentat en sa jeunesse, la reine n’attendant aucun enfant. À ces moments-là, le cadet succéda (si par chance il y en avait un) ou un proche de la famille. Certains royaumes acceptaient l’idée de remarier la reine au cadet ou à un haut gradé.

Cinquième dynastie

Une énigme s’abattit : pourquoi le frère de Démétris n’a-t-il pas offert sa pierre ? Ou tout simplement, l’a-t-il offert ? Dans ce cas à qui ? Lors d’une réunion entre les quatre monarques, cette interrogation, se changea en obsession. En relisant les récits, ils tombèrent sur un chapitre, racontant une prophétie. En effet, l’enfant détenant la pierre de Keös pourra propager misère à quiconque s’opposera à lui. Comme il pourra empêcher un village de sombrer dans le malheur et la maladie.

Les siècles passèrent et cette énigme ne fut résolue. De plus, les quatre royaumes commencèrent à de moins en moins s’entendre. Certains peuples craignent une guerre, pendant que d’autres s’y préparent. Au centre de ce conflit, Utopia, royaume plongé sous un coup d’état de la famille Grenat, décida de rester neutre à ses conflits. Le peuple se contenta de forger les armes qu’on leur demanda, recherchant de leur côté l’enfant du chaos.
L’humain se trouvait-il dans son royaume ? Ou dans celui des autres royaumes ? Tout simplement perdu ? Sait-il au moins ce qu’il détient ? Quel peuple succombera t’il en premier à la malédiction de la pierre de Keös ? Seul l’avenir le dira…
avatar
Nathanaël von Grenat
Admin

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 30
Date d'inscription : 22/09/2007

Fiche d'état
Réputation:
100/100  (100/100)
Vie:
100/100  (100/100)
fiche d'état:

Voir le profil de l'utilisateur http://5dynastie.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum